logo
Finance & innovation performance

Une aide potentielle : les fintech pour quantifier la performance des entreprises innovantes

Les relations DAF/DRD sont essentielles pour la performance des entreprises. Pour Joëlle Durieux, DG de Finance Innovation, les Fintech peuvent être une solution alternative pour la mesurer.

« L’État s’attache à promouvoir un environnement global favorable aux entreprises et à l’innovation ainsi qu’à soutenir l’effort de recherche et de développement (R&D) déployé par les entreprises.

Ainsi le Pôle FINANCE INNOVATION accompagne les entreprises innovantes dans la transformation de leurs travaux collaboratifs de R&D en davantage de produits, procédés et services innovants mis sur le marché.

Dans ce cadre, nous avons pu observer que les relations entre les DAF et DRD à l’intérieur des entreprises sont essentielles pour leur performance. Ils s’appuient souvent sur des solutions de produits et services proposés par des acteurs innovants externes tels que les Fintech.

DAF & DRD : un rôle majeur dans la performance de l’innovation

Ces deux acteurs DAF/DRD ont un rôle majeur dans la création et le développement de l’innovation. Une première étape clef de leur rôle réside dans une prise de conscience collective au sein des entreprises de l’utilité de se livrer à l’exercice d’évaluation de la performance et de valorisation.

Quelle que soit sa taille, une entreprise doit pouvoir chiffrer son niveau de performance, observé, certes, mais surtout anticipé à long terme.

Comment le DAF peut-il intégrer dans ce chiffrage l’impact extracomptable (et de long terme) de l’investissement en R&D présenté par le DRD, souvent décisif pour générer cette performance ?

La performance d’une entreprise consiste à tenir compte à la fois des données comptables passées et de son potentiel de développement. Ce dernier correspond à son capital immatériel, dans lequel entrent non seulement les investissements «comptables» R&D, mais aussi l’efficacité incarnée par la « business intelligence » et «l’intelligence relationnelle/émotionnelle» du couple DAF/DRD.

Les bénéfices d’une bonne articulation DAF/DRD sont multiples : encourager et cultiver l’ouverture – open innovation, susciter et développer la créativité, maîtriser les risques, instaurer un processus d’apprentissage continu, améliorer la productivité, anticiper et partager une vision moyen et long termes…

Les Fintech : une solution alternative pour mesurer la performance de la R&D

Au-delà des solutions directes ou traditionnelles permettant le développement des entreprises, les outils big data développés par les Fintechs permettent le développement de l’analyse extrafinancière et de nouveaux algorithmes de gestion des risques. Les outils d’intelligence artificielle vont aussi permettre de baisser le coût de suivi et de reporting de l’apport de la R&D et de l’innovation à la valorisation financière et extra-financière des entreprises.

Finance innovation, en accompagnant la croissance des Fintech, l’émergence et le financement des projets R&D collaboratifs est au coeur du dialogue entre les Directions Métiers et les Directions fonctionnelles (DAF/DRD/DRH,...). L’enjeu étant aussi de faire collaborer entre elles les Directions fonctionnelles au service de la compétitivité de l’entreprise ».

 

Téléchargez l'Observatoire 2017 de la relation entre Finance et Innovation