logo
HR performance Ayming News Hebdo

Peut-on proposer du MobilE-Learning sans fournir le mobile ?


Le choix laissé aux apprenants de se former en Mobile Learning voire en « Blended-Learning » offre des avantages indéniables, même lorsqu’ils utilisent leurs propres outils. Il serait dommage de s’en priver.

 

Alors que notre vie sociale et professionnelle est de plus en plus digitalisée, la formation professionnelle est aussi une thématique en pleine évolution mais qui hésite encore à passer le cap. En effet, bien que les avantages pédagogiques soient indéniables, l’employeur qui ne fournit pas de smartphone professionnel hésite à proposer des formations en MobilE-Learning à ses collaborateurs. Est-ce un motif suffisant pour passer à côté de de cette révolution dans l’apprentissage professionnel ?

Que change le MobilE-Learning ?

Les apprenants maîtrisent leur formation

A l’heure où les temps de formation et les budgets se réduisent, les salariés n’ont pas toujours la possibilité de bloquer des jours entiers pour assister à leur formation. Plus encore, dans une génération habituée à la rapidité, la mobilité et l’autonomie, de nouveaux réflexes d’apprentissage prennent le relais. 

Pédagogiquement, l’apparition du MobilE-Learning constitue une nouveauté qui s’accorde parfaitement avec l’air du temps.

Tout d’abord, le MobilE-Learning offre l’autonomie d’apprentissage. Chaque apprenant a la possibilité de choisir (et non subir) l’instant et le moment dédié à sa formation et à la découverte de la pédagogie.

L’interface mobile permet à l’apprenant de compartimenter l’espace pédagogique et de réduire les temps d’apprentissage, chacun à son rythme, dans la mouvance « ATAWAD » (Any Time, AnyWhere, Any Devices).

« A l’ère de la légifération sur le « droit à la déconnexion », il est important d’engager des réflexions et des situations qui permettent surtout à chacun de se connecter quand il l’entend : on appelle cela « le droit à la connexion ». » 

Fabien Piazzon, responsable pédagogique Ayming

L’évaluation des compétences devient réellement fiable

Les formations en MobilE-Learning présentent l’avantage de savoir à quel niveau d’acquis est réellement l’apprenant. Lorsque un apprenant butte sur une thématique on est en mesure de l’identifier grâce au morcellement pédagogique.

On peut ainsi assister les apprenants en difficulté sans avoir à leur faire repasser une formation complète. En effet, en présentiel, il est difficile de déceler les difficultés ou erreurs d’apprentissage avant la fin de la formation et sur des tests qui portent sur l’ensemble du programme. 

Avec le MobilE-Learning et le concept d’activité pédagogique par sujet, l’apprenant qui a acquis un sujet mais pas un autre, peut retravailler uniquement sur le sujet dont il a besoin. Cela permet une autorégulation de l’acquisition de l’apprentissage ainsi qu’une économie de temps et de budget significative et surtout, une évaluation des acquis bien plus précise et fiable.

Pourquoi subsiste-t-il des réticences face au MobilE-Learning ?

Malgré ses avantages pédagogiques évidents, l’adoption du MobilE-Learning présente parfois certains freins.

Mes salariés n’ont pas de smartphone professionnel. 

C’est la crainte légitime des DRH lorsque l’entreprise ne fournit pas de smartphones à ses collaborateurs. Néanmoins, on voit le rapport au monde du travail de manière différente aujourd’hui. Il est désormais admis que la direction puisse donner le choix à ses collaborateurs, en proposant un e-learning classique avec un pc dans une salle et en complément, la possibilité aux salariés volontaires de télécharger l’application sur leur propre smartphone s’ils le souhaitent. Ils ont ainsi la liberté de pouvoir choisir s’ils préfèrent être au bureau ou bien ailleurs, pour effectuer leur formation où et quand ils l’entendent.

On note un renforcement de l’efficacité pédagogique lorsque les temps d’apprentissage, l’instant, le moment de la formation, ne sont pas imposés aux apprenants.

Que devient le présentiel ? 

On peut inclure dans le MobiE-Learning des challenges inter-apprenants ce qui permet une communication fluide et ludique entre les participants. Davantage encore, le MobilE-Learning permet de transformer les temps de « présentiel » . On parle alors de Blended-Learning, formule mixte mêlant le distanciel qui permet de travailler sur des messages théoriques et le présentiel qui se retrouve épuré de tout message descendant et qui permet de conserver dans un temps réduit des activités de coopération, de mises en situation, de débats et de co-construction entre collaborateurs.

Grâce au Blended-Learning, un apprenant qui a accès à son e-learning et MobilE-Learning peut arriver en présentiel avec déjà une partie des acquis en poche.

On peut ainsi remplacer les classiques 2 jours de formation présentielle par un accompagnement modulaire :

  • 6 mois d’apprentissage, avec l’accès au savoir en E-Learning / MobilE-Learning d’une part 
  • 1 ou plusieurs séances en présentiel pour confronter les apprentissages acquis avec ses collègues et échanger sur les problématiques rencontrées

Concrètement, cela correspond à la mise en place d’un programme complet : 1 mois e-learning + 1 jour de présentiel + 5 mois pour se challenger et débattre via le e-learning qui se poursuit.

Est-ce que le MobilE-Learning va tuer votre e-learning ?

Pour les entreprises qui ont déjà mis en place du e-learning, le Mobile-Learning va permettre de re-dynamiser leur approche. Il est en effet possible de créer une passerelle (transparente pour les utilisateurs) entre MobilE-Learning et les plateformes LMS. cela permet ainsi d’exploiter simplement les formations déjà acquises.

Notre partenaire Skillsday est spécialisé dans le transfert des pédagogies présentielles en blended learning ou distanciel et permet de choisir les  meilleures techniques pédagogiques.

Le rapport au travail et aux outils de travail vit une évolution profonde et pérenne. Les collaborateurs n’hésitent plus à utiliser leurs outils personnels lorsqu’il s’agit de les rendre plus libres et efficaces dans leur travail. Certes, aujourd’hui, le MobilE-Learning représente encore un choix un peu audacieux. Néanmoins, ne pas tenir compte de cette révolution revient à passer à côté des nouvelles pédagogies, aussi attractives qu’efficaces. L’idéal serait sans doute de proposer sans imposer !

Nos MobilE-Learning sont accessibles en démonstration sur simple demande hrperformance@ayming.com. 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous souhaitez découvrir comment le MobilE-Learning peut améliorer votre performance RH ? Contactez-nous :

Formulaire Performances RH

Performances RH
Newsletter